logodroit
logogauche
Association Generation Masoala Madagascar
Un reboisement pour les générations futures
et le maintien des biodiversités
bouton home

Santé

A Madagascar l’espérance de vie serait de 64 ans.
Les principales causes de mortalité précoce sont les infections pulmonaires, suivies du paludisme et des diarrhées. En dehors des villes la rareté des établissements de service de santé est un vrai problème. Une partie de la population ne bénéficie pas de soins adéquats.
67% des naissances en zone rurale ont lieu à la maison familiale où l’hygiène n’est pas observée, l’enfant et la mère ne reçoivent aucun soin ni surveillance post-natale.

Le paludisme est endémique et peut être mortel dans cette région. Malgré un effort de la part du ministère de la santé, tous n’ont pas de moustiquaire imprégnée pour dormir à l’abri des moustiques.

Seuls 4% de la population de brousse dispose d’eau salubre, l’eau de la rivière est responsable de nombreuses infections.

L’absence de soins pour une majorité de villageois est due à l’éloignement des établissements de santé et au faible niveau de vie pour payer les soins médicaux et les médicaments.

La construction par GMM de 18 puits en 2010 a permis l’accès à une eau saine dans une quinzaine de villages situés sur la côte Est, au sud d’Antalaha.

La finalisation du dispensaire de Marofototra avec l’autorisation des autorités sanitaires doit permettre de réduire la mortalité maternelle et infantile, de combattre le paludisme, les MST et autres maladies par des soins nécessaires mais aussi par l’information, la prévention, le dépistage et le suivi des traitements appropriés.

dispensaire dispensaire dispensaire dispensaire